Granit Vert Argent

GRANIT DE HAUTE QUALITÉ

Parmi les matériaux en pierre à base de silicates qui se trouvent en Italie, il y en a un qui se démarque particulièrement en termes de couleurs et de caractéristiques décoratives: le Vert Argent. Un granit de haute qualité uniquement extrait dans le massif de l’Argentera dans la Commune de Settimo Vittone située dans la province de Turin.


Les reflets argentés sont donnés par les lamelles d’un mica ferreux particulier de haute pression, la phengite. Par contre, la splendide couleur verte, légèrement opalescente quand la pierre est polie, pâle et bigarrée au naturel, est uniquement donnée par le jade, présent en gros cristaux nuancés dans la tessiture de la roche. Le jade, jadéite pour les géologues, est un silicate qui se forme à très hautes pressions, c’est-à-dire au plus profond de la croûte terrestre, au dépens d’un autre minéral plus commun dans les granits: le plagioclase. Ce qui en vient à dire que notre granit vert argent était anciennement un granit « normal » avec un plagioclase blanc-lait, un feldspath potassique également blanc, un quartz translucide et des lamelles de mica noires; puis, il y a environ 90 millions d’années, la masse rocheuse s’est trouvée prise au milieu de la convergence des deux grandes plaques africaines et eurasiennes. Les deux plaques se sont lentement rapprochées, pliées, se sont effritées aux bords, superposées et amoncelées en lambeaux (en couches pour les géologues) l’une sur l’autre, créant la chaîne alpine tandis que le granit chutait au fond de la masse. Entraînés vers le bas plusieurs fois sur des dizaines de kilomètres dans les entrailles de la Terre, ses minéraux originaires n'ont pas résisté au poids de toute cette roche dominante et petit à petit, ils ont provoqué un collapsus en formant des cristaux avec un réseau plus dense avec parmi eux le pyroxène sodique (le jade). Le point le plus bas de la trajectoire a été atteint il y a environ 65 millions d’années; dès lors les forces de flottaison de notre metagranit (granit transformé par la pression) a rattrapé la partie supérieure et la masse rocheuse a commencé une remontée « rapide » vers la surface où nous la trouvons aujourd’hui.


Vous trouverez ci-après l’explication de l’exceptionnalité mondiale du Granit Vert-Argent: Bien peu de roches naturelles et jusqu'à présent aucune matière commerciale n'arrivaient trempées à de tels écarts de pression. La roche « légère » typique de la partie supérieure de la croûte terrestre, à l’inverse de notre granit (d’une densité d’environ 2,7), a probablement chuté jusqu’au fond de la croûte où la densité d’équilibre est d’au moins 3,2 (valeur du basalte), se transformant en roche des abîmes, sans, ensuite, s’endommager dans le rebond en surface. Ceci lui confère des qualités mécaniques et esthétiques qui ne craignent pas la comparaison.


Histoire et géographie du produit

La carrière de Granit Vert-Argenté dénommée Argentera est située sur le flanc orographique gauche de la vallée de la Dora Baltea, presque au débouché de la même vallée dans la plaine du Canavais à une altitude d’environ 450 m du niveau de la mer à une centaine de mètre de la basse vallée inondable. L’exploitation de la carrière est certifiée à partir du XVIIIème siècle, avec des revêtements et des bases dans l’église paroissiale voisine de Borgofranco; puis au siècle suivant le matériau a été utilisé dans la structure des souterrains de la ligne ferroviaire Chivas-Aoste, dans le tronçon entre Ivrea et Pont Saint Martin. Des utilisations historiques sont également certifiées dans l’édifice du Tribunal d’Ivrea et dans les autres palais citadins, dans les églises, les cimetières, les trottoirs et les supports de vignes dans les Communes de Borgofranco, Tavagnasco et Settimo Vittone. Des lésènes massives en granit vert-argent recouvrent la base de la façade de l’église paroissiale de Borgofranco. Les travaux datent de 1792.

Depuis 1975, la carrière a été développée par la firme Vuillermin Gualtiero qui a introduit des technologies adéquates pour ce matériau de ténacité particulière, en le faisant un produit phare de la gamme de production.


La diffusion commerciale actuelle du Granit Vert Argent franchit l’environnement local pour s’affirmer non seulement dans la région alpine (Aoste, Zermatt, Verbier, Crans-Montana, Innsbruck, Chamonix…) mais aussi dans le plus vaste rayon européen (Berlin, Bonn, Budapest, Paris, Monaco…) et même outre-océan (Métropole de Singapour, Palais présidentielle des Maldives, Hôtel Plaza à Hong Kong…). Utilisation du Granit Vert Argent avec du bois dans les entrées et les vitrines à but commercial Le matériau de dimension modeste, tiré des déchets des blocs, est transféré vers le Centre Pietre di Issogne où, des tranches oléodynamiques sont transformées en petits blocs à face plane à fente naturelle. Les petits blocs sont ensuite utilisés tels quels pour les murs en pierre sèche, les revêtements et les dallages de viabilité traditionnelle ou les jardins, ou bien ils sont travaillés en tant qu’objet décoratif, une utilisation qui fait inévitablement penser à sa « sœur » la jade birmane….


> Fiche technique du Granit Vert Argent

Des lésènes massives en granit vert-argent recouvrent la base de la façade de l’église paroissiale de Borgofranco. Les travaux datent de 1792.


Ce site ne pas utiliser toute profilage de cookie. Les cookies techniques sont utilisées par des tiers liés pour améliorer votre expérience de navigation. Plus d'informations